Kingdomino

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, ,
Nombre de joueurs conseillés:
, ,
Catégorie:

Qu’il est fort ce Bruno Cathala ! Si le nom ne vous dit rien, ouvrez votre armoire. Si vous n’en êtes pas resté au Monopoly, Cluedo ou Trivial Poursuit… bref si vous avez depuis découvert le jeu de société moderne, il est fort possible que vous retrouviez le patronyme de cet auteur aussi prolifique que génial sur l’une des boîtes de jeux que vous possédez. Je vous en cite quelques uns ? Mr Jack, Cyclades, 7 Wonders Duel, Kanagawa, Five Tribes, Haru Ichiban, Abyss, Jamaica, Dicetown,… en tout une centaine de jeux édités ! Impressionnant ! Je vous invite à découvrir son site perso, il y décrit sa passion, sa manière de travailler et la genèse de la plupart de ses jeux. C’est inspirant et passionnant à lire !

Ce qu’on ressent d’emblée après une partie de Kingdomino, c’est l’envie d’y rejouer. En général c’est plutôt bon signe, vous ne trouvez pas ? Surtout que le temps de jeu est court, sous la demi-heure, ce qui laisse la place à la revanche… au moins.

Revisiter quelque chose d’aussi classique que les dominos était un pari. Dire qu’il est réussi est en-dessous de la vérité tant le résultat est réjouissant ! Les tuiles ne contiennent pas de chiffre mais des terrains de couleur qu’il faudra assembler au mieux dans son domaine pour marquer des points. Mais la toute bonne idée réside sur le verso des dominos: un nombre unique y est indiqué. Avant de retourner les dominos disponibles pour ce tout-ci (un par joueur), on va les classer dans l’ordre croissant. Les tuiles les pus rentables se retrouvent donc toujours dans le haut de la colonne. Et si on joue chacun à son tour, ce n’est pas dans l’ordre habituel, mais d’après la position occupée par notre pion dans la colonne au tour d’avant. Vous me suivez ? Ca veut dire que si je suis premier de la file, j’ai sans doute récupéré une tuile pas très rentable, mais je vais pouvoir choisir la suivante en premier. Au contraire, si j’ai opté pour la tuile la plus rentable, je n’aurai pas le choix au tour suivant, avec le risque de me retrouver le bec dans l’eau. Il faut donc gérer à la fois son domaine, la tuile du tour et la prévision du tour suivant. Autant de choix simples mais cornéliens qui génèrent le plaisir !

Les jurys du monde entier ne s’y sont pas trompés et ont été nombreux à nominer ou élire Kingdomino comme jeu de l’année 2017. Il a notamment remporté le très convoité Spiel des Jahres en Allemagne.

Une version plus stratégique, avec des élément supplémentaires est également disponible sous le nom de Queendomino.

Idéal en famille !