Commissaire Souris

Editeur:
Public:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , ,
Nombre de joueurs conseillés:
,

Année après année, Haba et ses boites jaunes fluo reconnaissables entre toutes continue à nous surprendre. Pas à tous les coups, mais chaque année apporte son lot de jeux au matériel étonnant, de ceux qui offrent une petite touche magique même si le principe de base semble déjà vu.

Commissaire Souris est un jeu de mémoire. Clairement, y a pas de doute. A ce titre, il passe après de nombreux autres. Pourtant, le genre semble avoir inspiré nombre d’auteurs récemment et non des moindres. Avec de gros succès comme La Maison des Souris ou Le Roi Sommeil par exemple. Il y a toujours de la place pour la créativité et c’est plutôt rassurant !

La mécanique de Commissaire Souris est originale et particulièrement maligne.  Une clochette est installée à l’extrémité de la roue et les joueurs vont pouvoir au fil des tours insérer des bandits dans celle-ci. La roue va tourner d’une case dans un sens, deux cases dans l’autre peut-être… et puis un moment on entendra l’alarme ! Un bandit vient de tomber sur la clochette… oui mais lequel ? C’est là qu’il faudra parier sur le bon… suspense !

Evidemment, en tant qu’adulte, préparez-vous à être bluffé par  l’exactitude des prédictions de vos enfants alors que vous avez perdu le fil depuis longtemps. C’est le gros avantage des jeux de mémoire: des enfants d’âges différents peuvent jouer à armes égales et l’adulte ne doit surtout pas lever le pied… du coup il s’amuse autant qu’eux. Et oui, c’est ça aussi le secret d’un bon jeu qui ne reste jamais longtemps dans l’armoire ! 😉