Mes amis sont…

Public:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , , , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, , , ,

Le Droit de Perdre est décidément un éditeur à part. Comme son nom le laisse supposer, les jeux proposés font la part belle à l’ambiance, la détente et au « on s’en fout des points ». Une petite maxime si chère à pas mal de joueurs occasionnels… ou non qui ne ratent pas l’occasion de souligner (généralement après une défaite 😉 ) un truc du genre « oui mais toi, tu joues pour gagner ! ». Ca vous parle ?

Quelques titres de la collection qui donnent le ton, à découvrir si ce n’est déjà fait: Taggle (à prononcer à l’anglaise comme il se doit), Troquons (pour celui-ci, le français va très bien), Buzzer Fucker (si si), Comment j’ai adopté un gnou (je n’invente rien) et plus récemment Crazy Theory et Speed Letters qu’on aime beaucoup. Ils ont tous en commun d’être drôles bien sûr, vite expliqués, rapide à jouer et surtout bien déconneurs. Bref, on passe un bon moment sans se prendre la tête, ce qui me semble ressembler à la mission première d’un party game.

Mes amis sont… ne déroge pas à la règle. Expliqué en moins de 30 secondes chrono, il peut générer des grands et mémorables moments, de vrais fous rires prolongés et des horreurs drôlissimes. Oui, c’est du vécu d’il y a quelques soirs et on a encore du mal à s’en remettre.  😉

A l’instar de Top Ten par exemple, excellentissime lui aussi, ce sont les joueurs qui vont faire que la sauce prendra un peu, beaucoup ou passionnément. Le jeu invite au délire, mais il faut encore que les joueurs se lâchent un peu pour donner sa pleine dimension au moment. Et si c’est le cas, si le groupe n’a pas trop de filtre, je vous assure qu’il ne faudra pas 5 minutes pour que les premiers éclats de rire fusent et qu’ils deviennent vite inarrêtables.

Bon, d’accord, mais c’est quoi le principe du jeu ? Tout con, il suffisait d’y penser. Vous connaissez le principe du jeu télé Une Famille en Or je suppose ? Trouver les réponses les plus citées par un panel. Sauf qu’ici, le panel, c’est le monde entier et que la question est un début de phrase. A vous d’imaginer ce que Google pourrait vous proposer à la suite… les 6 réponses à retrouver sont les plus fréquentes. Par exemple,: « Pourquoi les femmes… », « Je regrette mon… », « Est-ce possible de tomber enceinte… ». Avec 300 cartes, il y a largement de quoi faire !

Le plus étonnant ? On a beau balancer tout ce qui nous passe par la tête, y compris bien sûr les pires horreurs, bien souvent la réalité dépasse la fiction et à la lecture de certaines réponses on ne peut s’empêcher de réagir par des « Nooooon ? Des gens ont vraiment cherché ça ??? ». Oui oui.  Tout est authentique. Même si parfois ça fait peur. 😉

Mes amis sont… est une super bonne surprise. Sans avoir forcément besoin de table, dans le canapé, à l’apéro, de préférence en groupe et entre amis (éloignez les enfants aux chastes oreilles), ouvrez la boite, lisez la première carte et c’est parti pour un bon moment de délire. On peut faire des équipes. On peut compter les points. Ou pas. L’essentiel n’est pas là et dans la totalité des parties jouées jusqu’ici, on a terminé en roue libre, juste pour le plaisir de jouer les cartes et rire un bon coup. Et ça fait tellement, tellement de bien !