Maximaal

Editeur:
Public:
Prix en magasin:
Nombre de joueurs:
, , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, ,
Catégorie:

L’histoire est trop belle. Maxim, du haut de ses 8 ans, est un écolier comme les autres. Enfin presque. Parce qu’il est aussi auteur de jeux. Et pas seulement sur du papier et du carton bricolé et dessiné pour sa famille et ses copains. Non non. Son jeu s’appelle Maximaal, il en est déjà à plus de 20000 exemplaires vendu rien qu’en Flandres. Et il vient de remporter le prix de Jouet de l’Année en Belgique dans la catégorie Jeux éducatifs ! Avec toute la famille qui participe à l’aventure: Papa aux manettes pour l’aspect logistique, Tatie au graphisme,…

Les écoles et logopèdes se sont vite intéressées au projet car Maximaal est à la fois un jeu et un outil d’apprentissage des tables de multiplication, dans la lignée des Cartatoto par exemple… mais avec un côté ludique plus marqué et la possibilité de travailler aussi les divisions puisqu’il existe 2 boites distinctes. La chance intervient aussi dans le jeu, le rendant du coup moins punitif lorsqu’on a du mal.  Idéal pour les enfants de la deuxième à la quatrième année du primaire, mais on peut commencer en douceur dès la première. La boite et les règles du jeu sont en français, les cartes n’ont aucun texte, que des chiffres.

Cerise sur le gâteau: 50 cents est reversé sur chaque boite vendue à la Fondation contre le Cancer. Trop joli qu’on vous dit !

 

Maxim et son jeu Maximaal, dispo en français chez Sajou