Bataille à Poudlard – Défense contre les Forces du Mal

Editeur:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
Nombre de joueurs conseillés:

Ca fait long comme titre dites donc ! Harry Potter, Bataille à Poudlard – Défense contre les Forces du Mal. Rien que ça ! Il ne s’agit pas d’une extension au jeu Hogwarts Battle, mais bien d’une nouvelle boîte, qui reprend la mécanique de base du jeu précité, mais en l’adaptant pour 2 joueurs et en affrontement (alors que le premier opus est coopératif).

Un jeu de deckbuilding, du nom de ce mécanisme moderne que l’on retrouve dans plusieurs jeux aujourd’hui. En gros, on reçoit quelques cartes au début (les mêmes que son adversaire en général) et on choisira au fur et à mesure de la partie d’autres cartes à acheter pour compléter son paquet. Ces cartes reviennent alors plus tard, permettent d’acheter des cartes plus fortes, etc.  Si cela vous semble obscur, pas de panique, c’est dur à expliquer mais simple en pratique !

Le jeu est rapide, fluide, basé sur un principe de combos emprunté au très addictif Star Realms. Le but est d’étourdir 3 fois l’adversaire à coups de sorts, d’objets magiques à utiliser, de malédictions à lancer et d’alliés à recruter. En sachant qu’en face ça ne chôme pas non plus et que forcément, on prendra aussi des coups. Alors qui arrivera à mieux les parer et lancer les sorts les plus puissants pour gagner la partie ?

Immédiat, frontal, accessible et prenant, on adore ce jeu ! Le principe est fort proche de Hogwarts Battle dans ses sensations avec l’aspect combinatoire qui est un vrai plus. Il plaira à tout type de public: pour un chouette moment parent/enfant (dès 10 ans environ), en couple, entre joueurs passionnés ou plus occasionnels…   Un avertissement toutefois: le jeu est assez méchant dans le sens où les attaques de l’adversaire sont permanentes. Il faut savoir donner des coups mais aussi accepter d’en recevoir… et c’est parfois un point sensible. Un joueur averti en vaut… deux ! Alohomora !