Andor Junior

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, ,
Nombre de joueurs conseillés:
,

Unissez vos forces pour protéger le Royaume d’Andor ! Voilà une baseline qui résume parfaitement ce très chouette jeu coopératif familial.

Le nom d’Andor vous est peut-être familier si vous suivez les sorties ludiques. Ce jeu d’aventures épiques sorti en 2012 a connu un grand succès et remporté les titres convoités de Jeu de l’Année dans plusieurs pays dont l’As d’Or en France. Andor Junior, comme son nom le laisse supposer, est donc la version pour enfants de ce grand jeu qui rappelait un peu les parties mémorables et endiablées de jeux légendaires du genre Hero Quest.

Vous faites partie d’un groupe de héros qui veillent sur leur Château. Vous apercevez régulièrement une louve à proximité mais ce matin, elle semble particulièrement anxieuse: ses petits se sont perdus ! Armés de votre courage et votre sens du devoir, vous partez à leur recherche. Mais attention: le terrible Dragon flaire le bon coup et en votre absence tente de se rapprocher du Château pour l’attaquer…

Voilà le pitch de l’histoire qui mènera les courageux héros à parcourir le Royaume et ses multiples dangers, à combattre les méchants Gors de mèche avec le Dragon, à réussir les Missions imposées par le Gardien du Pont pour pouvoir accéder à la Mine où se sont cachés les Louveteaux… et tenter de revenir à temps pour empêcher le Dragon d’accomplir ses sombres desseins.

Andor Junior propose une vraie aventure aux enfants dès 7-8 ans qui vont adorer incarner leur héros ou héroïne. Les grands frères/grandes soeurs prendront beaucoup de plaisir aussi à les accompagner. Même les adultes se prendront au jeu et auront beaucoup de plaisir à observer les enfants prendre des décisions, se répartir les rôles et vivre pleinement l’expérience.

Attention tout de même: le livret de règles est clair et fort bien écrit, mais pourra paraître long si on n’a pas l’habitude. Mieux vaut, comme on le conseille toujours, lire cela à son aise avant d’inviter les enfants à la table plutôt que d’ouvrir la boite devant eux et lire à haute voix. Sous la pression des enfants qui veulent jouer tout de suite, cela risque de vite partir en cacahuète… conseil d’ami. 😉