Zik

Editeur:
Public:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , , , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, , ,
Catégorie:

Si je vous dis qu’un au plus un jeu est c…, au plus il a des chances de fonctionner, vous me croyez ?
En tout cas, pour les jeux d’ambiance, cette logique prévaut souvent. Par essence, un bon jeu d’ambiance doit être vite expliqué, le plus vite possible même. Et rigolo bien sûr, il doit être convivial et générer le rire. Passer un bon moment de détente, c’est tout ce qu’on lui demande !

Cette petite boîte s’appelle Zik et remplit parfaitement sa mission. C’est bien simple, je l’ai déjà sorti à de nombreuses reprises, même avec un public à priori réticent et c’est du 100%, succès assuré ! Car il faut bien le dire, ce n’est pas toujours gagné d’avance. Avant de jouer, il faut (trop) souvent d’abord convaincre avant de pouvoir essayer.

Le jeu annonce tout de suite la couleur: il y est effectivement question de chansons. Et s’il y a bien un thème qui fait peur, c’est celui-là (« j’y connais rien », « oh non, de grâce, pas chanter ! » ou autre parole motivante… ;). Alors il faut rassurer… préciser qu’on peut choisir parmi les 8 chansons hypeeer-connues de la carte, que tout le monde en connaît au moins une et surtout qu’il ne s’agit pas de chanter, mais de fredonner. Donc pas besoin de connaître les paroles.

Bon, ok. Et c’est tout ? Non ! Tout le sel du jeu arrive. Fredonner, oui, mais pas en free style ! On retourne une carte sur laquelle figure une onomatopée. Par exemple: « Gling ». A vous de fredonner l’air choisi en n’utilisant que ce son. Et aux autres d’essayer de trouver le plus vite possible de quoi il s’agit. Essayez pour voir, avec, par exemple un air tout simple, celui de « Joyeux anniversaire ».

Compris ? Ca, c’est la première manche. Dans la seconde, on joue avec deux cartes sons, en alternance. Par exemple: « Poum – Tsoin ». Ca se complique déjà un peu. Et puis trois sons et puis, pour la manche finale, quatre ! Allez, pour le plaisir, essayez juste de fredonner « Papaoutai » avec la séquence de sons suivants, à utiliser obligatoirement les uns après les autres, en boucle: « Cratch – Tûût – Tssi – Pouet ».

Alors, convaincu ? Très très c…, mais très très drôle ! Comme annoncé ! Et il est même possible de jouer à Zik par équipes ! Et pour les mordus qui ont usé les cartes, un Zik 2 est également dispo avec d’autres chansons !