6 QUI (SUR)PREND !

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , , , , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, , , ,
Catégorie:

En quelques années, 6 qui prend est devenu un grand classique du petit jeu de cartes malin, addictif, que l’on peut sortir à l’apéro ou au dessert en bonne compagnie. Même lorsqu’on est nombreux car il peut accueillir jusqu’à 10 joueurs à table ! Et sans devoir attendre son tour en plus. Après l’échauffement indispensable à la compréhension de la mécanique qui n’est pas habituelle, que du bonheur: les 10 tours de jeu s’enchainent à grande vitesse et l’ambiance monte à coups de têtes de taureau (les points négatifs) qui tombent dans les mains adverses (gnark gnark).

6 qui prend est le type même du petit jeu de poche qui plait à tous les publics: les amateurs de jeux d’ambiance qui ne veulent pas trop se prendre la tête jouent au feeling tandis que les férus de jeux de stratégie vont essayer de contrôler un minimum et parfois limiter la casse. Je dis bien essayer car la côté aléatoire est bien présent… même si le jeu est beaucoup plus malin qu’il en a l’air. Je connais de véritables spécialistes qui arrivent toujours à s’en sortir et ils me disent que c’est l’expérience qui parle et que ce n’est pas un jeu de chance !

On l’appelle aussi parfois le jeu des taureaux. Il est toujours disponible tel qu’à l’origine même si la boîte a changé, mais aussi sous forme d’une nouvelle version baptisée 6 qui surprend et qui pour quelques euros de plus inclut des cartes spéciales supplémentaires à rajouter au jeu si on le souhaite.