Wendigo

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Nombre de joueurs:
, , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
,
Catégorie:

Les auteurs de jeu ont le chic pour trouver encore et encore de nouvelles façons d’aborder une mécanique connue. Comme en musique, j’ai l’impression qu’on n’aura jamais fait le tour !

Wendigo est un jeu de mémoire. Attendez avant de me dire « encooooore ? », il possède pas mal d’originalités qui le rendent à la fois attachant, drôle et très amusant à jouer. Vous connaissez les jeux de coopération ? Ceci n’en est pas un. Ah, on est en compétition alors ? Non plus ! Wendigo fait partie d’une catégorie intermédiaire qu’on appelle les jeux semi-coopératifs. C’est-à-dire un contre tous !

Un camp scout est disposé sur la table: 32 scouts qui se ressemblent un peu tous… ou pas. Il y a des filles, des garçons, des grands, des petits, des enveloppés, des maigrichons, des joyeux, des inquiets, certains portent le chapeau ou le béret… bref, 32 scouts uniques sont étalés devant les joueurs. Sauf qu’un méchant Wendigo (une créature maléfique issue des légendes amérindiennes, vous aurez appris quelque chose en plus ! 😉 ) s’est déguisé en scout et se trouve quelque part dans la meute…

L’un des joueurs va incarner ce Wendigo. Une fois la nuit tombée, il remet dans la boîte l’un des scouts de la table et déplace sa carte à la position du scout retiré alors que les autres joueurs ont les yeux fermés. Lorsque le jour revient, ce sont aux autres joueurs d’essayer de retrouver le scout qui a quitté la place devenue vide !

Moins facile qu’il n’y parait, trouver le Wendigo demande une bonne coordination dans l’équipe des gentils et procure un vrai suspense au fil des tours car le nombre de nuits/jours est limité !

Original, fun et joliment illustré, avec petit air Loups-Garous que les enfants adorent !