Speed Letters

Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, ,

Le Droit de Perdre est un éditeur à part. Depuis sa création en 2009 sont apparus dans cette collection des jeux délicieusement décalés, où le plaisir et le fun l’emportent sur les règles. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit, les jeux sont toujours bien cadrés, mais avec de la place pour l’imagination, la créativité et même souvent… le délire. Les plus beaux exemples sont les jeux Taggle, Comment j’ai adopté un gnou? (si si ça existe) et plus récemment Buzzer Fucker, Crazy Theory ou encore I am a Banana. Autant de titres qui flirtent parfois tellement avec le surréalisme qu’on se demande si l’éditeur n’a pas des racines belges… 😉

Le petit dernier se nomme Speed Letters.  Un nom plus sage mais qui va droit au but. Des cartes, des lettres, des mots à épeler… il n’en faut pas plus pour créer un super jeu d’ambiance qui surprend par sa simplicité et son côté frénétique. Prévoyez une montée d’adrénaline en 3 secondes et demie au premier tour, le temps de comprendre ce qui vous arrive. On se dit « ok, encore un petit jeu d’ambiance avec des lettres et des mots » et on se retrouve quelques instants plus tard à 150 pulsations/minute à jeter des cartes dans une boîte en hurlant. Si si je vous jure, c’est du vécu.

Je ne vais pas vous expliquer les règles ici, la vidéo ci-dessous le fait très bien. Retenez juste qu’il faut absolument y jouer pour se rendre compte des sensations que le jeu procure. De manière immédiate, ce qui est l’une de ses forces. Comme ça, sans essayer, c’est aussi le type de jeu pour lequel on pourrait tomber dans le piège du préjugé et passer à côté. Ce serait vraiment dommage car il est tout public aussi, que l’on aime les jeux de lettres/mots ou pas… niveau sensations, on est plus proche de Dobble que du Scrabble si ça peut vous rassurer ! A noter qu’un paquet de cartes plus simple est fourni pour jouer avec les plus jeunes. On adore !

Vous aimez jouer avec les mots ? Découvrez aussi notre bébé Association 10 Dés !