Pour le Roi (et Moi)

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , ,
Nombre de joueurs conseillés:
,

Pour le Roi (et Moi) est la réédition de Biblios, un chouette jeu sorti en 2011 déjà chez Iello. Les règles n’ont pas beaucoup évolué mais bien le thème, beaucoup plus léger et traité avec un humour un peu décalé qui colle parfaitement à ce jeu frais et léger.

Ne cherchez pas de grande stratégie ici. Il est plutôt question de feeling et d’anticipation avec un poil de fourberie et de bluff. On possède une partie de l’info mais pas toute. Les cartes s’accumulent tandis qu’on se regarde, qu’on se jauge et qu’on fait des choix. Et tout cela dans une chouette ambiance car on va bien sûr essayer d’obtenir des infos à chaque geste, décision ou hésitation adverse.

La mécanique est fun et originale: une partie de Pour le Roi (et Moi) se déroule en 2 phases de 10-15 minutes chacune. Durant la première, les joueurs vont se répartir le paquet de cartes. A votre tour vous aurez le choix de garder celle que vous voulez, mais durant celui des autres vous recevrez celle qu’on vous donne. Une carte complète ainsi la main de chaque joueur à chaque tour. On sait ce qu’on donne aux autres, mais pas ce qu’ils gardent et/ou reçoivent des autres mains.

Un paquet neutre est également constitué au fur et à mesure, comme s’il y avait un joueur en plus. Et c’est ce dernier paquet qui fera l’objet de toutes les convoitises durant la seconde phase puisqu’une à une les cartes seront révélées et feront l’objet d’enchères entre les joueurs pour les acquérir.

Le but est d’être majoritaire pour accaparer un maximum de ministères mais aussi faire fluctuer leur valeur vers le haut ou le bas lorsque ça vous arrange. C’est peut-être nébuleux comme ça mais je vous assure que ça roule tout seul. Le final vaut à lui seul le déplacement au moment où on étale nos cartes couleur par couleur et que l’on découvre le jeu des autres et les bonnes ou mauvaises surprises qui vont de pair. On prend ensuite plaisir à énumérer les titres remportés de haute lutte avec cumul possible des mandats: Grand Chembellan, Maitre Volailler , Aiguiseuse d’Eperons,  Tourneur de page Royal ou autre Cheffe éplucheuse.

Pour le Roi (et Moi) est un jeu super sympathique qui plaira aux amateurs de jeux de cartes malins qui font appel au feeling, dans la famille des excellents Love Letter ou autre Time Bomb. Les amateurs de poker, par exemple, devraient apprécier, mais pas que. J’ai même vu des joueurs qui d’habitude ne jurent que par les jeux de stratégie en redemander !