Mystic Vale

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, ,
Nombre de joueurs conseillés:
,

Il y avait le Deck Building, initié par le jeu Dominion et décliné à toutes les sauces ensuite (et parfois avec bonheur comme pour Star Realms par ex.). Le Bag Building, avec non plus des cartes mais des jetons dans un sac comme dans l’un de nos coups de coeur absolus: Les Charlatans de Belcastel. Puis le Dice Crafting est apparu avec Diceforge. Voici maintenant le Card Crafting, inventé et incarné par ce Mystic Vale.

Derrière tous ces noms barbares ce cachent des mécaniques de jeux qui en gros se ressemblent, mais avec à chaque fois une spécificité. Dans un Deck Building classique, les joueurs démarrent avec un deck (paquet) de cartes généralement assez faible et vont l’améliorer au fil de la partie, le faire grandir en achetant des cartes de plus en plus fortes qui, petit à petit vont noyer les cartes de départ. Le Deck tourne plusieurs fois sur la partie, ce qui permet aux plus fortes cartes de pouvoir être, on l’espère, jouées un maximum de fois. On commence avec quelques cartes et on termine avec un gros paquet. C’est l’idée.

Dans Mystic Vale, chaque joueur possède 20 cartes au départ, dont certaines tout à fait vierges. Et terminera la partie avec les mêmes 20 cartes. Enfin mêmes… pas tout à fait, car elles vont évoluer au fil de la partie. Et donc on ne joue pas sur le nombre de cartes de son deck, mais sur leur force et les upgrades qu’on leur apporte. Comment fait-on ? En les échangeant au fur et à mesure contre des plus fortes ? Non non… par un ingénieux système de cartes transparentes qui se superposent à l’intérieur de sleeves (encore un nom ronflant qui veut dire pochette en plastique).

Vous avez appris plein de mots techniques utilisés par les joueurs et vous pourrez faire impression lors de vos prochains repas entre amis ! Mais que cela ne fasse pas passer Mystic Vale pour un jeu excessivement compliqué ou réservé aux geeks. On ne va pas aller jusqu’à parler de jeu familial, mais pas besoin non plus d’être habitué aux gros jeux pour l’apprivoiser et l’apprécier comme il se doit. Les règles sont relativement simples et le temps de jeu court (comptez 45 minutes environ), aucune raison d’avoir peur, vraiment !

Verdict: on adore ce système de jeu rafraîchissant qui mêle en outre stratégie et système de stop ou encore avec son lots de décisions à prendre. A noter qu’il tourne très bien à deux joueurs. On ne peut que vous conseiller de le découvrir !

 

Le jeu est sorti en version française !