Jamaica

Editeur:
Public:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, ,

Les bons jeux ne meurent jamais ! Ils disparaissent parfois pour mieux revenir. Un éditeur estime qu’il est en fin de vie et ne souhaite pas lancer un retirage, avant qu’un autre décide quelques années plus tard de lui redonner sa chance et un nouvel écrin. Car, bien sûr, il en profite pour repenser l’ensemble, que ce soit au niveau du look, des illustrations ou de quelques détails de règles ou mécanismes qui peuvent être encore fluidifiés ou améliorés.

Jamaica fait partie de ces jeux indémodables. Apparu en 2007, il remporte immédiatement un grand succès car il plait à la fois aux adultes et aux enfants dès 8-9 ans. Très interactif, il intègre une bonne dose de batailles de canons bien dans le thème pirates, ce qui plait toujours au public familial. Mais tirer sur tout ce qui bouge ne suffit pas, il faut bien réfléchir à ce qu’on fait, au trajet que l’on va faire prendre à son bateau, au choix des cartes qui ne reviendront pas. Un très chouette mélange entre tactique, chance, course et… bastonnade qui a su s’imposer dans le cercle très fermé des jeux qui ont réussi à s’installer dans la durée.

L’équipe des Space Cowboys ne s’est pas trompée en décidant de rééditer cette petite merveille. Très proche de l’original, la nouvelle boite est cependant plus compacte avec une nouvelle illustration et la règle qui n’est plus en format poster comme à l’origine (joli mais pas très pratique). Il y avait aussi un côté punitif et double peine lorsqu’on était en pénurie de ressources qui a été ajusté. Et quelques autres petits détails ci et là qui permettent au jeu de vivre une nouvelle jeunesse. Et c’est toujours aussi fun et malin. A la fois joli jeu de plateau et jeu d’ambiance car on ne peut pas s’empêcher de vivre le truc à fond.

Bref, coup de coeur un jour, coup de coeur toujours. On adore toujours autant Jamaica !