Caylus 1303

Editeur:
Public:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , ,
Nombre de joueurs conseillés:
,

Bon. Je vous préviens tout de suite, j’ai du mal à être objectif. Caylus 1303 est la version modernisée, actualisée, relookée et affinée de Caylus, un jeu mythique sorti en 2005 chez Ystari… cela ne nous rajeunit pas.  Pourquoi est-il considéré comme essentiel par tout passionné de jeu de stratégie qui se respecte ? Parce qu’il s’agit ni plus ni moins du jeu qui a inventé le principe de pose d’ouvriers que l’on retrouve encore aujourd’hui dans tant et tant de jeux ! De quoi s’agit-il ? Vous avez plusieurs pions (ou dés parfois) et généralement vous pouvez en acquérir d’autres en cours de partie. Toutes les actions disponibles sont visibles et elles sont toutes bonnes. Mais il faut faire des choix car vous ne pourrez envoyer vos pions que sur quelques-unes à chaque tour. A vous les dilemnes, les hésitations, les j’ai envie de tout faire à chaque tour. Bref, le principe idéal pour tous les amateurs de j’aime faire fumer mon cerveau ! 🙂

Je me souviens très bien de ma première partie de Caylus, le soir à l’hôtel de retour d’une journée sur le grand Salon des Jeux à Essen en Allemagne. Une partie à 5 joueurs. Longue… mais quelle claque ! Il est entré direct dans mon top absolu pour ne plus jamais le quitter, même si l’abondance de nouveaux jeux trop tentants à essayer entraînent souvent la rareté de parties de grands classiques tel que celui-là… et c’est bien dommage.

Ce petit préambule pour vous décrire à la fois mon excitation et ma crainte d’être déçu à l’ouverture de la boîte… Annoncé comme une version affinée, j’avais confiance en la patte expérimentée des Space Cowboys qui ont repris la bête, mais tout de même… la curiosité était grande en tout cas. Et bien je peux rassurer tous ceux qui avaient les mêmes appréhensions que moi: le pari est réussi ! Et de bien belle manière !

Alors bien sûr, il n’y a plus d’effet de surprise puisque cette mécanique de pose d’ouvriers ne surprend plus aujourd’hui, mais le jeu ne s’arrête pas à ça. Il est tendu de bout en bout, les choix sont légion et au service d’un tour de jeu fluide, qui tourne comme une horloge. Certaines actions ont été repensées pour mieux s’intégrer à l’ensemble, d’autres simplifiées tout en gardant l’âme unique du jeu. Alors non, ce n’est toujours pas un jeu d’ambiance ou un jeu à thème omniprésent, mais que c’est malin et plaisant ! Attention toutefois: le jeu peut s’avérer un peu méchant aussi, dans le sens où il y a moyen d’embêter les autres joueurs… voire même parfois de s’allier contre un joueur trop téméraire qui lors d’un tour pourrait bien voir sa stratégie mise à mal… ce côté punitif n’est pas la principale composante du jeu, mais il vaut mieux le savoir avant si vous êtes allergique à ce genre de choses ! 😉

Bravo à l’auteur et merci à l’éditeur de nous permettre de replonger dans ce délicieux classique revisité avec grand bonheur !