Canvas

Editeur:
Public:
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , , ,
Nombre de joueurs conseillés:
, , ,

Il y a les jeux au look heu… difficile mais qu’on adore et qu’on essaie de mettre en avant sous peine qu’elles soient condamnées à regarder les autres boites partir autour d’elles sans jamais être choisies. Je pense par exemple à la collection Schmidt qui regorge de trésors tels que Les Charlatans de Belcastel ou Très Futé, mais au look qui fait un peu mal aux yeux dans nos contrées. C’est bien sûr subjectif, mais il n’y a qu’à voir la grimace qui se forme sur le visage de notre interlocuteur.trice lorsqu’on présente ces jeux au magasin pour s’en convaincre. Pas évident.

Et puis inversément, il y a des jeux qui attirent tout de suite le regard et les mains, que l’on a immédiatement envie d’essayer et d’aimer. Ce sont en général des boites graphiquement superbes, illustrées avec talent et souvent même poétiques. Je pense ici à Dixit ou Everdell pour ne citer qu’eux. C’est toujours un waouw lorsqu’on les découvre pour la première fois. Canvas fait partie de cette catégorie enviée. L’image de couverture est une œuvre à elle toute seule.

Je fais souvent le comparatif avec le cinéma dans ce cas-là: l’affiche peut être aussi attirante qu’elle veut, si le scénario n’est pas bon, le film ne fonctionnera pas. Il faut bien sûr toujours être attentif au contenu de la boite, le fameux ramage face au plumage. Commençons par le matériel:  un joli tapis en tissu fait office de plateau de jeu mais le regard se pose inévitablement sur le paquet de cartes transparentes. Des fragments d’œuvres à venir qui, en les superposant, donne des combos aussi improbables qu’esthétiques. Et ça fonctionne de la même façon pour l’attribution du nom donné à l’œuvre que l’on vient de créer.

 

 

oeuvres créées par le jeu Canvas

Quelques exemples d’oeuvres réalisées par superposition de cartes transparentes !

 

Mais je vous arrête tout de suite: le challenge n’est pas là ! Les œuvres ne sont pas cotées, ce n’est pas un jeu créatif qui récompense les plus belles, le musée ainsi créé est aussi éphémère qu’ornemental… ce qui compte, ce sont les icônes du bas. Qui vont vous permettre de gagner ou pas des rubans synonymes de points de victoire en fin de partie si vous les accumulez dans leur couleur respective. Et oui ! Canvas est un jeu tactique, aux règles toutes simples, mais qui fera tout de même chauffer vos neurones à l’heure du choix des cartes et de leur superposition future, dans l’ordre que vous voulez. Ce que vous voyez ci-dessus sur l’image est le résultat possible, en sachant que chaque carte n’affiche qu’un ou deux symboles de couleur…

Dans chaque partie, vous sélectionnerez 4 cartes objectifs qui vous proposent des manières différentes de scorer. Un tirage particulier est conseillé pour une première partie, vous pourrez en suite les tirer aléatoirement pour varier les plaisirs et diversifier les combinaisons. Aussi rapide que simple, Canvas est pour nous déjà jouable un peu plus jeune que les 10 ans annoncés sur la boite et plaira à toute la famille.  A vous de créer des œuvres uniques , de vous pâmer devant leur beauté et scorer un max de points !