Kikou le Coucou

Editeur:
Public:
,
Prix en magasin:
Durée:
Nombre de joueurs:
, , ,
Nombre de joueurs conseillés:
,
Catégorie:

Ce très joli jeu a une non moins jolie histoire. Il est l’oeuvre d’un duo d’auteurs espagnols qui pensaient avoir créé un… jeu de comptoir. Un jeu à boire si vous préférez ! On empile, on empile et lorsque cela tombe, on boit ! Et c’est pourtant l’éditeur allemand Haba, bien connu pour leurs formidables jeux pour enfants qui a flashé sur le jeu et pensé à l’adapter pour le rendre tel qu’on le connaît aujourd’hui.

C’est au moment de recevoir leur As d’Or (meilleur jeu pour enfants en France) sur la grande scène de Cannes en 2017 qu’ils ont raconté cette histoire. Ils n’en revenaient pas du chemin parcouru et on les comprend !

Kikou le Coucou fait donc partie de cette famille que j’appelle les jeux de Badaboum, toujours très prisés des petits et grands enfants que nous sommes tous. Il en existe beaucoup. Qu’a-t-il donc de particulier, que les autres n’ont pas et qui justifie cette prestigieuse récompense ? Ce n’est pas toujours évident de répondre à cette question. Je pense qu’au-delà de ses indéniables qualités ludiques, il a surtout ce petit quelque chose de charmant, d’attachant… un petit côté poétique qui ravit les parents aussi.

Une sorte de Mikado à l’envers. Les baguettes placées à l’horizontale sur le tube ouvert de la boite forment petit à petit un nid qui empêche les petits oeufs de tomber. La dernière pièce à poser pour l’emporter est la figurine de Kikou, qui se pose sur les oeufs pour les couver. Trop mignon.